Les deux frères de Gelatine Turner composent une musique hybride, entre pop et expérimentation. De la chanson au rap pour la partie vocale, c’est entre autres le mixe de la trap, de l’ambient et du noise rock des années 90’s qui colore les compositions.

Gelatine Turner c’est une histoire de liens familiaux et de complicité, leur sœur, Charlotte Audoynaud façonne l’univers graphique et visuel du groupe et participe à la direction artistique du projet.

Parmi leurs influences principales on trouve le rappeur Drake et plus spécifiquement son producteur Noah Shebib pour son travail de composition et son « underwater sound » ; Frank Ocean pour sa singularité et sa fragilité ; Brian Eno pour ses paysages sonores et sa pensée du « studio comme instrument » ; le nuage de saturation et l’émotion réservée de la noise pop de Slowdive ; ou encore la force mystique d’un groupe comme  Low.

La collaboration des deux frères au sein de Gelatine Turner débute en 2016 avec un premier EP : GEL. En 2018 ils montent leur propre studio de musique à Montreuil, et auto-produisent ainsi quatre singles ; Domus Aurea, Tous les deux, Brume électrique et enfin Ciel. En février 2019, ils sont accompagnés par le réseau de musique actuelle MAAD 93 et la Maison Populaire de Montreuil. Ils ont été présélectionnés pour les Inouïs Chanson IdF du Printemps de Bourges 2020. En juin de la même année, ils sortent leur second EP Derrière les nuages avec Jemmapes distribution